Mayotte Terre d’asile ?.. ou Territoire soumis à la colonisation et à l’invasion (Démographique et Politique) ?..

Mayotte Terre d’asile ?.. ou Territoire soumis à la colonisation et à l’invasion (Démographique et Politique) ?..

février 24, 2019 12 Par voxmayo

Quel sens pour ces propos de citoyen ?

« Vous savez tous que les médias comoriens sont sur le contrôle du gouvernement comorien en place donc leur seule issue de secours C’est Mayotte.

Aujourd’hui beaucoup d’hommes politiques comoriens se disent (en dehors des cameras) que « HEUREUSEMENT QUE MAYOTTE EST RESTÉE FRANÇAISE !  » « , Laza Keisler

—————————————————————————
Dans un extrait du livre de Foumo Latrou (en cours de finalisation), il fait cette observation des plus pertinentes et assez consensuelle à Mayotte :

« Mayotte est une vieille terre d’histoire et de culture devenue Protectorat français le 25 avril 1841. Cinq années après cette date, l’ordonnance du roi Louis-Philippe datant du 9 décembre 1846 abolissait l’esclavage dans l’île.

Ce pacte qui voulait instituer durablement la paix et la sécurité sur le territoire, promettait non seulement la fin des razzias malgaches sur Mayotte, mais également un répit face à la convoitise des îles voisines mettant momentanément, un terme au mythe des « Sultans Batailleurs », à l’origine de siècles de guerres intestines et de luttes de pouvoir.

Ainsi, par devoir de mémoire, et pour la culture des jeunes esprits et des non initiés assoiffés de connaissance sur Mayotte, il nous incombe de rappeler aujourd’hui que, dès ses premières heures, le rapport de Mayotte à la France a été vécu de l’intérieur par les Mahorais et de l’extérieur par leurs alliés, comme une source d’émancipation, synonyme de liberté, porteur de valeurs de paix et de sécurité. »
—————————————————————————–

Aujourd’hui, le choix des Mahorais de manifester leur loyauté envers la France (depuis 1841) a eu raison sur l’histoire puisque notre île nourrit (exports de biens matériels et envois d’argent, santé et éducation) pour les familles malgaches et comoriennes qui ont des proches vivant à Mayotte.

De ce point de vue, notre île a le mérite d’être pris comme référence, et exemple de développement paisible dans un contexte géographique en proie à des instabilités. Nous ne pouvons que nous réjouir.

D’un autre côté, l’immigration massive et incontrôlée est source de tensions répétées et a contribué à la surpopulation (taux de natalité excessive chez les immigrés majoritairement originaires des Comores).

Un phénomène (pas nouveau mais qui est resté assez marginal) est train de se passer.

Les élections comoriennes tendent à s’importer de plus en plus sur le sol mahorais. Aujourd’hui, Fahami Said Ibrahim pose le pied à Mayotte et un message politique l’accompagne en ceci :

« Fahmi SAID IBRAHIM, sur les terres de nos ancêtres ce samedi 23 février 2019. Le candidat a l’élection présidentielle anticipée du 24 mars prochain, se trouve à Mayotte ou il reçoit un accueil triomphal au milieu d’une foule en liesse. C’est bien rare pour mériter d’être souligné dans l’histoire récente des Comores indépendantes qu’un homme politique qui puisé candidat déclaré à une élection présidentielle consacre une partie de sa campagne a l’île comorienne de Mayotte. Un geste significatif et un symbole fort qui traduit une volonté politique assumée et une ambition conquérante d’une autre dimension. »

Ces propos d’un certain Kamal Ibrahim, nous les connaissons puisque qu’elle véhiculent en elles, « les velléités revendicatrices«  et insultantes qui s’opposent ouvertement à notre culture politique et historique.

—————————————————————————
Dans un autre extrait du livre de Foumo Latrou As-shirâzi, il fait cette autre observation :

« Depuis des décennies, voire des siècles, la population mahoraise jouit d’une réputation légendaire pour son savoir vivre, son accueil chaleureux aux colliers de mille et une fleurs et ainsi que de ses pas de danses francs et amicaux devant les visiteurs et autres invités d’honneur.

Malgré des agressions répétées, notamment à travers la spoliation de son foncier par des occupants illégaux, les insultes verbales et autres, elle a toujours su rester fidèle à son sens de l’accueil et son hospitalité. Mais aujourd’hui, cette hospitalité se doit d’être encadrée et doit donc être méritoire (adressée à des personnes qui font preuve de respect pour notre culture politique et historique).

Autrement, trop bon, trop con, oseront lâcher sans complexe, les langues déliées s’adressant aux opportunistes de tous bords qui font de Mayotte, leur terrain de jeu et qui attisent la haine entre les communautés. « 

NOUS DEVONS TOUTES ET TOUS VEILLER A CE QUE MAYOTTE NE DEVIENNENT PAS, UN NOUVEAU TERRITOIRE DE CONFRONTATION ET DE DÉSOLATION.


Partagez cet article

Facebook

le 24 Février 2019
Civirevos Mayotte 

SIGNEZ LA PÉTITION ICI…

E_mail: contact@francemayotte.fr

Mise en forme : YKK

 

COMMUNIQUÉ : Le Collectif des Citoyens de Mayotte exige le départ immédiat, du Candidat à l’élection présidentielle comorienne,.. Fahmi Said Ibrahima (Vidéo ..)

COMORES : Et le discours réaliste ?.. c’est pour quand ?.. – par Wardat Monjoin

FRANCE-COMORES : .. un assouplissement des conditions de visas signé en… avril 2011 !..

La Grande Interview du Président Azali Assoumani… (Vidéo)…

De toute l’histoire de l’humanité, on n’a jamais vu des femmes révolutionnaires,.. comme à Mayotte …

MAYOTTE : Malmenée, Fière et Prête à se défendre …

IMMIGRATION : Les Clandestins voleurs de terres, se font assister de la CIMADE et de SOLIDARITÉ MAYOTTE, pour escroquer l’État … (Vidéo..)

MAYOTTE : Sortir du colonat de l’île de la Réunion … – Zaidou Bamana

http://france-mayotte.fr/mayotte-doit-se-reveiller-cela-fait-plusieurs-semaines-que-les-citoyens-revoltes-de-mayotte-ont-exige-la-fermeture-du-service-immigration

BWENI-ZÉNA : Personne ne doit perdre de vue le message de ce salouva,.. sa symbolique .. (vidéo …)

Et si on mettait Mayotte en vente ?..

FRANCE-COMORES : Accord-cadre ?.. ou Feuille de route ?.. – Une belle arnaque diplomatique … – Zaidou Bamana

ABDOU RAZAK Soyfoudine : « L’espoir.. » …

DROITS DE L’HOMME : Exception pour l’artiste et l’écrivain en Prison .. à Moroni …

ZAIDOU BAMANA : Convocation du Congrès du peuple …

ABDOU RAZAK : Mze-Madi .. Mon Père,.. mes Racines …

ABDOU RAZAK Soyfoudine : « L’espoir.. » …